top of page

On embarque !

Après cette délicieuse nuit en pointillés (j'ai quand même trié des photos entre 2h30 et 4h30 du matin), la matinée s'étire comme un chewing-gum. Je traînaille dehors pour faire quelques images, m'imprégner un dernier moment de cet endroit improbable. Le retour sur Vardø, bien que fait bien plus rapidement qu'hier, nous permet de retrouver des rennes de la veille, qui jouent sans se soucier de quoi que ce soit. Leurs bois sont bien plus hauts que ceux de leur congénères finla

bottom of page