© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

D'la route

August 21, 2019

 

À l'aube, panique dans le camion : nos deux paires de lunettes ont disparu ! On retrouve finalement celles de Gérard dans les duvets et la mienne par terre. Aucune n'est abîmée, ouf ! On se demande ce qui se passe la nuit dans notre petit camion !!! Comme il pleut, on traîne. De thé en café, la matinée se déroule et il est temps de partir, j'ai en tête un trajet de plusieurs heures. On glisse notre obole dans la boîte, 14 euros pour la nuit et c'est parti. L'atmosphère est brumeuse à souhait et les nuages se déchirent à la cime des montagnes.

 

 

 

Il nous faudra presque trois heures de route pour un premier arrêt à Imst, y remplir le porte monnaie au distributeur, les gourdes à la fontaine (il y a des fontaines partout, c'est hyper pratique), y pique-niquer et visiter les gorges locales. Ça monte sec ! C'est une jolie balade.

 

 

 

Je regarde les jardins du coin : tout est protégé dans des mini serres ou sous des bâches en plastiques. Pas facile !

 

On repart pour notre destination finale. C'est un peu étrange. Pour aller d'Autriche en Autriche on doit passer par l'Allemagne? Soit. Et on y paie même un péage de quatre euros pour l'accès au Karwendel. On longe pendant plusieurs kilomètres une rivière superbe dont la couleur bleue transparente paraît irréelle. 

 

 

Les panneaux d'interdiction de camper se succèdent, et au final on arrive (on ne peut pas aller plus loin) sur le parking d'un hôtel.  Rien d'autre en vue. Il reste des chambres, on en prend, tant qu'à faire, une belle. De quoi se laver de fond en comble, et se poser un peu. On tente le restaurant sans enthousiasme car faute de décoder les plats je sens que ça va finir en pâtes au fromage... Gagné, du coup on va prendre le dessert au camion, c'est moins cher, et meilleur !

 

Le lit, moelleux, et dont la surface dépasse quasiment celle du camion, nous attend... Cédons. 

 

L'hôtel du soir ici

Les gorges

Le récit de la veille ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload