© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

La vache !

August 20, 2019

 

 

Au petit matin, nous sommes toujours tranquilles sur le parking. Un homme bricole un genre de pelleteuse qui ressemble à une araignée, articulée sur quatre roues. Il la teste dans tous les sens.

À l'ouverture du télésiège (UGA EXPRESS, 26 euros pour deux) on file au sommet. La pluie du matin s'estompe, le soleil tente quelques percées. On se balade au milieu des vaches. Il y en a partout. Je tombe en arrêt devant deux chevaux qui jouent. Voilà qui me réjouit le cœur. On monte encore, des fleurs d'arnica, de gentiane bleues égaient l'herbe verte. On se pose sur la crête pour contempler la vallée, bercés par le son des cloches du troupeau. Nous avons tous deux passé du temps, enfants, dans des régions de montagne à vache, ce qui explique notre attirance intacte pour les vallées pleines de troupeaux. 

Comme on a perdu le thermos en route, je retourne sur mes pas pleine d'espoir, et surtout vers les chevaux pour y passer un moment. 

 

 

 

En début d'après-midi on redescend casser la croûte au camion avant de filer plus loin. Miracle, le thermos nous attend au télésiège !

Ensuite, je me crève les yeux sur des prospectus en allemand, ou sur des sites, toujours en allemand, convoquant en vain des souvenirs scolaires, pour essayer de trouver des informations sur la région. Rien n'est traduit, ni en français ni en anglais, et je n'y comprends rien. 

Heureusement, pour trouver les endroits pour dormir c'est en français. Nous voilà donc dans une ferme qui offre le gîte, c'est très sympa, au bord d'une jolie rivière. 

Pour dîner on retourne dans une ville proche, et là pour la première fois, on se régale. Le serveur est très souriant et affable parle comme les petits vieux du muppet show, j'adore. Il nous amène des Spâtzle (petites pâtes souvent faites maison, qu'on forme avec un espèce de grille et une spatule) largement agrémentées de fromage local, servies dans un moule à fromage. Nourrissant mais délicieux. 

Retour à la ferme qui nous accueille pour les derniers moments de la journée.

 

Le restaurant des Spatzle Adler Dorfgasthof ici

une recette de Spatzle

Le spot sympa pour dormir

Le récit de la veille ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload