© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

A nous la neige

March 25, 2019

 

Il est des lieux qu'on oublie pas. C'est ainsi que nous sommes repartis, pour une dizaine de jours, vers le fin fond de la Norvège.

Nous avons décidé de passer par Tromso, de suivre la côte jusqu'à Kirkenes par l'express côtier pour séjourner ensuite à Ekkeroy. Une semaine.

Tout d'abord, l'express côtier. Je surveille deux ou trois jours, sur le site norvégien et en norvégien, hélas, (sinon on a pas accès au trajet de port en port), avec un traducteur ouvert sur une autre page, les prix et disponibilités de la date que je vise. Le prix s'envolent, j'hésite. Et soudain c'est complet. Je fulmine. Coup de théâtre, quelques jours après, la date convoitée réapparait, je fonce et traducteur en main, j'achète. En France, par téléphone, c'est plus cher et l'offre est parfois restreinte. Passons à la suite.

Evidemment, aucun train ne colle avec mes horaires d'avion. Il faudra donc faire une nuit à Paris, à l'aller comme au retour. Ainsi qu'une nuit d'hôtel à Tromso, car impossible de coller au horaires de l'Express côtier. Ensuite louer une petite voiture, en ligne. Facile !

Reste mon cauchemar, l'achat des billets d'avion. Je me relis dix fois avant de valider, traquant la coquille, l'erreur de date traîtresse, le menu déroulant facétieux. Je hais littéralement le DIY du voyageur. Mais enfin, tout est bouclé, ou booké.

Étape suivante: la valise ! Difficile de se projeter dans une météo si différente, mais j'ai du vécu et du matériel donc ce sera vite fait. Et pour le sac photo, pareil. 

Nous voilà donc dans la salle d'embarquement à Roissy, direction Oslo puis Tromso. Le voyage

apporte son lot de rebondissements. Des heures d'attente supplémentaire à Oslo , et une passagère distraite qui part avec un de nos sacs cabines, m'obligeant à la courser dans les couloirs. Mais une fois arrivés, l'organisation norvégienne est toujours aussi appréciable. La navette attend devant la porte, et son chauffeur, un colosse en chemise à manches courtes qui manipule nos valises comme des sacs de chips, est aux petits soins pour les voyageurs.

La journée se termine au pub que nous avions beaucoup appréciés lors de notre précédent passage.

Et hop, au lit !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload