© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

L'adieu à la plaine

August 17, 2018

 

Ce matin, c'est notre dernière sortie. Et pour nous ôter tout regret, la gente ailée semble s'être donné le mot. Nous ne verrons pas d'oiseaux. Les étendues d'eaux, les canaux sont quasiment désertées. Où sont ils? A une fête? un congrès ?  Mais tant pis, c'est comme ça.

 

 

C'est incroyable. Ce n'est que sur le retour que nous assisterons à un gracieux ballet d'oiseaux blancs, dans un recoin bien caché. Pélicans, externes, aigrettes, spatules, ça grouille et ça brouille à l'abri des regards.

 

 

Après un dernier pot de miel pour Costel, qui a été un super guide, on reprend la route.

Comme j'ai encore la tête sur l'eau, on se trompe, et on part par le chemin des écoliers. La jauge de gaz-oil descend descend... Mais super Gps me dégote une station avec tout ce dont j'ai besoin. Car les stations de campagne sans débit ne sont pas forcément recommandées pour les camions délicats...

Nous roulons des heures dans une espèce de plaine, avec quelques molles ondulations. Des puits à balanciers tentent vaguement d'établir la jonction avec le ciel. Heureusement, des troupeaux de moutons ponctuent régulièrement ces vastes étendues. L'habillement a changé également, les mamies sont toujours avec des fichus sur la tête mais le corsage-jupe a été remplacé par des robes droites. Enfin, des collines se dessinent, et nous grimpons en direction des volcans de boue de Buzău.

 

 

Le camping est super, avec tout ce qu'il faut pour une étape réussie (bon les sanitaires datent d'un autre âge), un patron souriant et francophone, une cantine avec soupe et beignets à tomber, les volcans de boue à 150 mètres au dessus.

 

 

J'y fais un tour, le site est joli comme tout avec une vue sur toute la campagne. Dans des cratères, de la boue froide clapote gentiment. Gérard qui traîne un truc qui ne guérit pas depuis trois semaines se fait une emplâtre de boue, histoire de tester. Enfin, la nuit tombe et nous aussi.

 

Les coordonnées de Quentin pour des conseils sur le Delta du Danube 0621022297

Le camping : 25 Lei pour la nuit pour la voiture et nous deux : ici

Le récit de la veille ici

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload