© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Carton plein

August 15, 2017

 

 

 

ou au moins, cartes pleines.... Aujourd'hui, j'ai rempli 3 cartes mémoires d'images... Tout d'abord, le petit tour en bateau (sympa, mais pas un phoque ou un aigle à voir de près, tout le monde était de sortie), puis Hornaya, l'île chère à tous mes amis ornithos. Et, tenons nous bien, par une température de 20°, oui, j'ai bien dit 20°. Et sur le chemin de l'île, j'ai croisé pour la première fois des macareux. Je suis tombée sous le charme de ces petits missiles, hyper photogéniques... mais les prendre en photo d'un bateau sur une mer agitée ne s'est pas fait tout seul... Coup de chance, nous étions seuls sur notre bateau et du coup notre guide a été très accommodant, voire complice. Nous avons stationné un peu plus de deux heures sur l'île, car hélas le chemin du haut de l'île a été coupé par une chute de pierre en plein milieu du chemin. Chute due à l'érosion créée par les guillemots, si j'ai bien compris.

Une fois rentré à Vardo, nous avons décidé d'aller à Hamninberg, pour retrouver ce paysage de toundra qui nous avait tant plu en Alaska. Nous partons sans attendre la fin de la pluie, arrivée entre temps, (on est retombé à 11°, fallait pas exagérer quand même).

Sur la route, le paysage nous laisse sans voix, d'autant qu'il fait un temps de chien maintenant. Mais voilà que juste à côté de la route, je vois ... des rennes ??? pas de doute, il faut que j'y aille. Bien sûr, dès que je m'approche, ils s'éloignent. Mais je vais les pister un grand moment, et finalement le soleil se montre. Du coup les rennes aussi, et voilà encore un moment magique, un grand cadeau que la nature me fait. J'ai l'impression d'être seule au monde avec ce renne surgi d'entre les rochers et qui me regarde. De rennes en rennes, nous arriverons au bout du bout de la Norvège, pour admirer le soleil couchant, en compagnie d'autres amateurs, soleil qui met un temps fou à se coucher, d'ailleurs.

La tempête nous réveille à 2h00 du matin, nous plions le toit par précaution, et comme il fait déjà grand jour, on reste un moment à profiter de ces paysages d'un autre temps, avant de se rendormi bercé par le bruit des vagues.

 

>> La journée précédente ici

 

Les infos pratiques : Le Super tour en bateau , c'est lui : Wild Varanger AS 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload