© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Les dernières nouvelles

22/11/2017

Posté par

Parce que ces dernières journées ont été riches en émotions, en rencontres, en chaleur humaine, entre nous et autour de nous, il nous semble bien rude de tourner le dos à tout cela, et nous n'aurons pas trop de deux jours pour nous ramener à la ville, voire à nos vies respectives. 

Il nous faut dire adieu à notre super petit camion et retrouver un véhicule plus habituel, c'est vraiment dommage. Il faut aussi dire adieu à Dorgoo et Urche, aïe aïe aïe. Nous les remercions de toute leur gentillesse. 

C'est parti ! Nou...

21/11/2017

Posté par

A l'aube de ce dernier jour, nous nous réveillons dans la même configuration que la veille. Le feu ronfle dans le poêle, et dehors règne un bon froid sec. Notre chauffeur Dorgoo commence à s'inquiéter de l'état de la glace pour le lendemain et multiplie les appels pour prendre les infos. Après avoir traîné le plus possible dans le campement pour emmagasiner un maximum de sensations, d'images, il faut se rendre à l'évidence, il nous faut partir rapidement. 

Le camp bruisse de la nouvelle du jour, notre visiteu...

17/11/2017

Posté par

Au matin, bien évidemment, il fait très frais sous notre tipi, et l'eau a gelé dans nos bouteilles.  Mais, ô joie, notre hôte vient rallumer le feu, mort durant la nuit, alors que nous traînons encore. Cela nous facilite grandement la sortie des duvets... La journée va s'écouler, sous un soleil plutôt régulier, en visites chez les uns ou les autres, ou à en recevoir. Nous n'avons qu'une consigne, ne pas proposer ou accepter de vodka, dont les excès ne sont apparemment pas toujours bien gérés...

Les Tsaat...

13/11/2017

Posté par

Au petit matin, je me réveille la première. Un rai de lumière sur mes compagnons endormis laisse présager d'une belle journée à venir. Bravant le froid, je glisse hors du duvet pour démarrer le feu. Avec un bon couteau et le bois bien sec dont nous disposons, c'est un jeu d'enfant. Le feu bientôt crépite, et je mets de l'eau à chauffer. Les yeux s'ouvrent, la lumière de la pièce est magnifique, nous prenons quelques photos pour ne pas oublier ces instants, baignés de cette belle ambiance lumineuse....

08/11/2017

Posté par

Ce matin nous nous réveillons avec un peu de nostalgie déjà au cœur. Après les étapes préliminaires habituelles, réveil, petit déjeuner, et mettre le nez dehors, je regarde s'y enchaîner les préparatifs, lents et précis, de nos voisins, avec le sentiment d'avoir été extrêmement privilégiée par cette rencontre, et l'authenticité de ce petit moment de vie que nous avons partagé avec eux. La petite fille d'hier revient, babille, rit sans cesse et taquine les chèvres et les yaks déjà à moitié harnachés sans aucun éta...

31/10/2017

Posté par

La nuit n'a pas été vraiment réparatrice, fraîcheur, vent.

Au petit matin, la chaleur qui monte de notre fabuleux petit poêle nous apparaît comme le comble du confort. C'est avec précautions que nous nous désenmitouflons des duvets bien chauds. Heureusement, Urche, qui, prend bien soin de nous, a mis l'eau à chauffer, et la promesse de chaleur du petit déjeuner nous sort définitivement de notre torpeur. Dehors, le vent semble avoir baissé, et je file à l'extérieur voir ce qui s'y passe.

Chez nos voisins, l'activité...

19/10/2017

Posté par

Après cette deuxième nuit de sommeil sous la yourte, plus calme que la première, nous nous réveillons frais et dispos (enfin, globalement.)

Le scénario de la veille se répète pour le lever, c'est Mama qui met la yourte en chauffe, et prépare tout pour la mise en route de la journée. 

Tout se passe sans heurts et dans le calme. Les rapports parents enfants sont plein de tendresse. 

Notre rejoindrons aujourd'hui la famille nomade dont nous suivrons la transhumance. Il faut donc reboucler nos sacs, et quitter les lieux...

15/10/2017

Posté par

Il y a quelques mois, très exactement en avril 2017, nous sommes partis à quatre, Marie et Arnaud, associés et fondateurs de Territoires du Nord, et Carole et moi, pour une reconnaissance terrain en Mongolie. N'ayant pas encore créé ce blog, j'avais juste pris pas mal de notes, bon an mal an. Il est temps pour moi de partir dans les strates abyssales de ma mémoire pour raviver les souvenirs de ce voyage, dont les émotions perdurent. 

Après notre arrivée à Oulan Bator, (nous, mais hélas, pas nos bagages...) no...

Please reload