© 2017, Lucie Bressy. Site crée avec WIX.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Les dernières nouvelles

02/09/2018

Posté par

Nous sommes désormais aux portes de la France, après avoir traversé la province de Vénétie,  de Ligurie...

7000 KM au compteur. 

Une nuit au lac de Garde, une glace à l'entrée des Cinq Terres ou à Noli, un verre de vin à Camogli, un restaurant à Portofino, un plongeon sur la plage publique de Noli. Le voyage en lui-même a pris fin, place au tourisme flemmard, puisque nous passons pour rentrer par des lieux fort fréquentés en cette période. 

Nous explosons les budgets, on dépense en une journée autant...

30/08/2018

Posté par

Nous quittons notre ferme hongroise après un petit déjeuner de charcuterie mémorable et sans proportion avec notre appétit, en direction de la Slovénie. De Roumanie en Hongrie, c'était déjà très différent, relief, réseau et comportement routier, mais en Slovénie on change de monde. Tout est propre, vert, rangé. La conduite est parfaitement disciplinée. Seul bémol à ce tableau idyllique, le bivouac est interdit. 

Mais, comme hier soir j'ai envoyé un petit mot à un photographe dont j'apprécie tout particulièrem...

27/08/2018

Posté par

Nous passons la matinée à échanger avec nos voisins, vagabonds du monde. Leur parcours est assez bluffant, surtout pour Caroline, qui voyage depuis sept ans dans le monde entier et nous régale d'anecdotes. 

Nous reprenons la route en direction des monts Apuseni, recommandés par Vlad. 

Nous croisons plusieurs mariages, avec quelques musiciens. Et nous doublons également des roulottes très rustiques, qui sont plutôt des charrettes sommairement couvertes. 

Comme d'habitude, le trajet est plus long que prévu e...

25/08/2018

Posté par

Pour l'anecdote, tous les chevaux attelés portent des pompons rouges. Ce qui ajoute à leur charme. Cela les protège du mauvais sort, et ils le valent bien, tant ils sont vaillants. Par association d'idées sans doute, il est devenu de coutume d'offrir des petits pompons rouges à sa partenaire. 

Ce matin nous avons rejoint Vlad à Brasov, en taxi toujours, pour un bon petit déjeuner, dans un endroit sympa (budget 8 euros), et une visite commentée de la ville, qui nous la rend plus accessible. 

Puis départ et route ver...

24/08/2018

Posté par

Ce matin, j'ai rendez-vous avec Vlad, un photographe roumain que j'ai connu par l'intermédiaire du site 1x.

Il m'emmène faire un tour dans ses coins préférés. Des coins reculés, difficiles d'accès. Nous partons donc pour une boucle d'une douzaine de kilomètres, à pied. L'occasion d'éprouver physiquement ces pentes dont mes yeux se délectent. Avec mon matériel sur le dos.

Dès les premiers instants je suis sous le charme. Des boeufs prêts à atteler, des hommes qui fauchent dans les premières lumières, c'est tout ce q...

23/08/2018

Posté par

On commence par une petite rando très tôt ce matin, dans l'espoir de trouver une boucle et une trouée, mais ce sera un aller retour dans la forêt. On ne croise ni ours, ni âme qui vive. 

Comme on a que peu de trajet à faire pour rejoindre Brașov, notre prochaine étape, on part le nez au vent, et on ne prend que des routes de traverse pour aller dans des petits villages. Fundata, Șirnea, Peștera Dâmbovicioara, Zărnești, Râșnov, Cristian...  Certaines pistes nous font reculer malgré tout.

Nous sommes récompensés...

22/08/2018

Posté par

Le petit déjeuner partagé avec notre hôtesse du airbnb est plein de surprises. Elle a traversé l'Afrique à vélo il y a quatorze ans. Ce n'est pas rien. Elle est curieuse de nos voyages et semble avoir une vie pas toujours facile.

Elle nous raconte qu'il y a deux ans, un jeune ours s'est égaré en ville, affolé et affolant tout le monde. Personne ne savait la conduite à tenir. Le vétérinaire, émotif ou mauvais tireur, n'a pas réussi à l'endormir. L'incident a tourné au vinaigre, tout le monde était paniqué, et ils l...

21/08/2018

Posté par

Au réveil, la troupe est déjà sur le départ. Toutes les chambres ont été rangées, et nos adieux avec les adultes sont pleins de chaleur. J'ai déjà trié quelques photos qu'ils montrent aux jeunes danseurs pour les féliciter de telle ou telle attitude. 

Nous faisons également nos adieux à Viorica et Liviu, et c'est parti pour Sibiu. 

Comme c'est juste à deux heures de route, on fait un truc inhabituel, on s'arrête dans un centre commercial. Côte à côte, un Auchan, un Décathlon et un Carrefour... On déjeune au self d'...

20/08/2018

Posté par

Nous sommes réveillés par la lumière du jour. Le propriétaire des lieux vient nous voir pour nous demander de ne pas faire de feu et de ne pas laisser de saletés. L'endroit est en effet déjà pas mal souillé de papiers d'origines douteuses... On le rassure et on se décale. Dans l'ensemble, les bords de route sont sales, bouteilles plastiques, papiers, c'est tellement dommage.
A force de soins, nettoyage et pressage, ce matin, grande nouvelle, une écharde de plus d'1cm de long sur 2mm de large s'expulse du petit do...

19/08/2018

Posté par

Au matin nous quittons à regret notre super camping. Le propriétaire nous explique toutes les idées de développement qu'il veut mettre en place, et nous songeons avec mélancolie que ce petit paradis risque bien de se transformer en place touristique. 

Un dernier beignet avalé, nous nous mettons en route pour Călimănești, la ville où nous pensons retrouver Viorica et son compagnon, que nous avions rencontré au monastère. 

En chemin, nous admirons les puits à balanciers (qui permettent de faire couler de l'eau d...

Please reload